Un 10e livre en cours: la dernière page

0

La dernière page, pourquoi?
En parlant de dernière page cela ne veut pas dire que je voudrais parler de désespoir ni de dernier souffle de vie, loin de là, la cure, pour la maladie que j’ai, va bientôt arriver, et ce n’est pas un faux espoir cette fois. Cela veut dire que peut être ce sont les derniers écrits, vu que ma vision devient de plus en plus faible, malgré le contrôle ophtalmologique régulier, mais impuissant face à la dégradation sans répit de cette maladie maudite. Ce n’est pas vrai que les muscles oculaires ne seront jamais touchés par la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA). Je pense que ces muscles seront certainement atteints quand le patient survit assez longtemps pour permettre au processus maladif d’arriver aux centres neurologiques de ces muscles, situés au plus haut du tronc cérébral. En plus, avec l’évolution, les sécrétions des glandes lacrymales régressent, et par la suite les larmes se raréfient et les yeux s’assèchent, rendant la vue médiocre. Ce qui majore encore plus cet assèchement et la baisse de l’acuité visuelle, c’est l’affaiblissement du muscle qui ferme les paupières rendant leur fermeture incomplète, et amenant une dessication davantage des yeux. Sachant que l’utilisation fréquente des larmes artificielles est en elle-même irritante, n’arrangeant pas les choses. Actuellement, mes yeux se fatiguent rapidement après les avoir utilisés, et je suis forcé à les fermer pendant un certain temps pour pouvoir travailler de nouveau.
Pourquoi j’écris ces pages?
Je me suis déjà posé cette question auparavant dans mon premier livre, mais je ne vais pas répondre en ce moment de la même façon que dans mon premier livre. J’écris parce que je dois écrire, parce que je possède la parole de Dieu à travers mon expérience, et je n’ai pas le droit de la conserver, sinon ça sera du pur égoïsme, et de la trahison de Dieu au vrai sens du mot. C’est vrai que peut être je ne verrais pas la sortie de ce livre, mais au moins j’aurais transcrit mes pensées sur ordinateur, et un jour il y aura des lecteurs quelque part dans le monde, malgré leur rareté dans la région du Moyen-Orient, qui recueilliraient ces idées, sous forme de livre en papier ou sous forme de livre électronique, et pour lesquelles ils seraient une terre fertile. “Si l’écrivain ressent une inspiration, reçoit la parole de Dieu il ne peut pas rester silencieux, il se retrouve dans l’obligation de parler ou d’écrire, sinon il sera dans une situation de mort spirituelle.” (Mgr Georges Khodr) La parole divine s’est installée en moi, en ma pensée, à travers la souffrance, et je suis en quelque sorte obligé de la communiquer aux autres. La vérité ne m’appartient pas. Quelqu’un viendra me lire et devenir un être humain penseur dans cet ensemble de l’humanité. Enfin j’écris pour ceux que mes yeux ont aimés sans les avoir vus. Ce sont des idées incrustées dans mon coeur et mon esprit, pourquoi garder cet héritage pour moi-même. Ce n’est pas nécessaire que je sache maintenant la valeur de ce que j’écris, je préfère laisser à mes chers lecteurs, le plaisir d’évaluer mes mots et les accepter ou non; ainsi ils peuvent lire, se cultiver et vivre la réalité absolue.
Malgré les grosses difficultés que j’ai actuellement dans la lecture et l’écriture sur ordinateur, étant donné que la vision binoculaire s’est affaiblie par la maladie (comme s’il ne me manquait plus que ça), j’ai décidé d’entreprendre cette tâche dure. Sachant que cette tâche me demande un grand effort supplémentaire, j’écris. Un autre défi se surajoute dans ma vie. J’aime les défis, ils nous font découvrir qui nous sommes censés être…
J’écris ce livre en langue Française, parce qu’écrire en Arabe, me coûte beaucoup plus d’effort physique qu’écrire en Français. Cependant, les idées que j’ai en tête sont en Arabe, vu la beauté de cette langue, mais que puis-je faire? Je les traduis. Pourquoi pas en Anglais? Tout simplement parce que j’écris mieux en littérature Française qu’en Anglaise…
Dans cet ouvrage, je vais essayer de faire un survol de certaines grandes questions qui bouleversent encore l’humanité, et perturbent constamment la conscience humaine, tout en les traitant sérieusement bien évidemment. Entre autres, je vais aborder des sujets comme la vérité sur Dieu, le monde de l’au-delà et la fin du monde…
Sur ces différents sujets encore sans réponse, je donne mon opinion personnelle, et j’écris comme je vois les choses…
Dr Jamil Zogheib

Share.

About Author

Leave A Reply